Reprendre un commerce de coiffure

cacCe guide s’adresse aux entrepreneurs individuels en général et aux sortants des écoles de coiffure et d’esthétique désireux de monter leur propre affaire. En effet, nombreux sont les salons de coiffure mis sur le marché chaque année. Il ne reste plus à l’acquéreur qu’à apporter sa touche personnelle pour optimiser la rentabilité de son commerce.

Comment dénicher les bonnes affaires ?

La première chose à faire est de procéder au diagnostic des offres disponibles. Les offres de cession de fonds de commerce foisonnent sur le net. L’objectif est de trouver le fond qui correspond à l’attente de l’acquéreur : chiffre d’affaires, surface du local, valeur, état et nombre exact des matériels, etc. Un(e) professionnel(le) de la coiffure qui ne veut pas se tromper dans sa démarche peut toujours demander l’aide d’un comptable ou du conseiller financier.

ca

Photos : Camille Albane Franchise

Comment rentabiliser le fond nouvellement acquis

L’acquéreur doit au préalable :

– faire une étude de marché du lieu où il compte s’implanter
– étudier les forces et les faiblesses de ses clients
– comprendre ce qui a marché et ce qui ne l’est pas avec son prédécesseur.
– étudier le type de clientèle (vieux ou jeune, homme ou femme, aisé ou modeste).

Toutes ces informations vont être ensuite exploitées par le repreneur et à charge pour lui d’ajouter sa touche personnelle.

Les commentaires sont fermés.